Notre feuille de route

Nous devons veiller au strict respect du cahier des charges de l’UNESCO

Notre projet de territoire :

  • Préservation des massifs par leur revitalisation.
  • Elaboration d’un projet de développement économique liant solidairement la mer, le littoral, les forêts et les espaces agricoles.
  • Production d’un tourisme des 4 saisons, fondé tout autant sur la nature, les patrimoines, les cultures et les modes de vie que sur le commerce balnéaire estival.
  • Inventaire et mise en valeur des nombreux sites d’intérêt scientifique du territoire et relevé de ses ressources hydriques, géothermiques et hydrominéralogiques, en particulier.
  • Développement des formations des Jeunes aux Sciences de la terre et de l’Homme dans son environnement (du primaire à l’université).

L’objectif: réaliser, dans les 2 années à venir, une préfiguration d’un Géoparc des Maures qui précèdera notre candidature à l’UNESCO.

Nos travaux en cours :

  • C’est sur les conseils d’experts scientifiques qu’en 2011, notre association a choisi de les consacrer à une candidature« Géopark des Maures»
  • Ce dossier a été activement relancé en novembre 2017.
  • Depuis,
    • Informations et mobilisation des populations et acteurs du territoire sur notre objectif et nos motivations  (campagnes de communication et d’adhésions, conférences, expositions…).
    • Collaboration avec des scientifiques et conventions avec les Universités de Nice/Sophia-Antipolis, le CNRS et l’Observatoire de la Côte d’Azur ainsi qu’avec l’Université de Toulon/La Garde.
    • Création du « Conseil d’orientation scientifique et culturel » (COSC)

La poursuite de nos travaux, conformément au programme fixé, nécessitera des partenariats avec le monde de l’entreprise